Le risk-management, ou « gestion des risques », est une pratique généralement utilisée par les entreprises afin d’évaluer et prioriser les différents risques liés à ses activités, et ce, quelle que soit la nature des dommages possibles. Il s’agit ensuite de traiter rigoureusement et de façon coordonnée l’ensemble de ces risques dans le but de les contrôler et de réduire la probabilité que ceux-ci se manifestent. Plus généralement, le risk-management permet de réduire tous types de dommages relevant d’un quelconque événement.

Caractéristiques du risk-management

Le risk-management est une stratégie d’entreprise visant à réduire la probabilité d’échec de celle-ci, en réduisant les facteurs néfastes. Aujourd’hui, de plus en plus de grandes entreprises possèdent un service entièrement dédié à la pratique du risk-management. Le manager général est donc chargé d’observer l’environnement de travail de l’entreprise afin d’identifier et d’évaluer les dangers éventuels, ainsi que les répercussions financières. Ensuite, celui-ci écrit un rapport dans lequel il préconise les différentes mesures de prévention à mettre en place.

Le risk-management peut ainsi comprendre différents cas :

  • Les accidents de travail
  • La discrimination sur le lieu de travail
  • Les vols, fraudes et retards de traitement
  • Les activités commerciales susceptibles de porter atteinte à l’entreprise
  • Un virus informatique ou une panne générale
  • L’état général des équipements ainsi que leur bon fonctionnement.

Il s’agit donc de répertorier les différents événements pouvant causer des dommages et engendrer un impact négatif sur la pérennité de l’entreprise. En clair, il faut identifier les risques, les classer, puis les traiter.

Gestion des risques

Afin de gérer au mieux les différents risques potentiels, une démarche structurée et professionnelle doit être mise en place : veille, audit et identification des dangers, analyse des facteurs à risques, gestion des vulnérabilités de l’entreprise. Enfin, il conviendra de prendre les mesures de prévention nécessaires pour assurer une bonne protection contre ces risques.

La gestion des risques permet de réduire le danger encouru en analysant directement la source de celui-ci. Evaluer les causes, trouver une solution et l’appliquer. En effet, l’objectif du risk-management est de diminuer les facteurs à risques, ou à les supprimer (cette action de prévention peut se comparer à une conduite en état d’ivresse).

Ainsi, la gestion des risques peut être effectuée de diverses façons possibles :

  • Formation du personnel de l’entreprise
  • Choix d’une méthode de fabrication plus sécurisée
  • Définir des solutions alternatives en cas de non-fonctionnement d’une activité
  • Automatisation des machines dangereuses pour les employés.

S’il n’est pas possible de supprimer complètement le facteur risque, alors on cherche à le minimiser au mieux afin de diminuer le danger potentiel associé.