L'assurance multirisques agricole comprend toutes les garanties nécessaire permettant de couvrir tous les professionnels du domaine de l’agriculture.

Qu’est-ce que l’assurance multirisques agricole ?

L’assurance multirisques agricole permet de couvrir l’ensemble des dommages causés aux exploitations, aux personnes, aux équipements ainsi qu’aux différents bâtiments agricoles (ainsi qu’à leurs contenus). De plus, elle permet de garantir les marchandises, les récoltes ainsi que les animaux rattachés au domaine agricole en question. Ainsi, elle peut être complétée par une assurance transport des marchandises.

Dommages pris en charge par le contrat d’assurance multirisques agricole

La couverture agricole prend en charge plusieurs dommages relevant des « catastrophes naturelles » potentielles sur votre exploitation, mais également des vols et autres dégradations délibérées :

  • Incendie causé par la foudre, un climat trop sec, un feu de forêt (concerne les bâtiments).
  • Tempêtes, chutes de grêle, dégâts causés par la neige et les intempéries (concerne les bâtiments).
  • Dégâts des eaux (fuites, inondations, débordements, fortes pluies…).
  • Vol : il s’agit principalement du vol d’engins ou d’équipements (les animaux n’étant pas toujours pris en charge). De plus, cette assurance dépendra principalement des moyens de prévention présents sur votre exploitation (portes de hangar, verrous…).
  • Bris de glaces : assurance de toutes les vitres de vos bâtiments (fenêtres, portes, miroirs…).
  • Catastrophes naturelles, attentats et actes de vandalisme : à savoir que les biens agricoles assurés seront toujours couverts en cas de catastrophes naturelles (inondations, glissements de terrains, éboulements…), d’attentats ou d’acte de dégradations volontaire.

Afin que l’assurance soit bien prise en compte, assurez-vous que l’ensemble de vos bâtiments et de vos équipements soient couverts ! Pour cela vérifiez vos conditions d’assurance.

Garanties supplémentaires du contrat d’assurance multirisques agricole

Le contrat d’assurance multirisques agricole peut comporter des garanties supplémentaires, non comprises dans le contrat de base (nécessitant donc des frais d’assurance supplémentaires) :

  • Couverture en cas de non possibilité d’occuper un bâtiment d’exploitation après un sinistre quelconque.
  • Couverture en cas de perte de loyers si vous êtes un propriétaire non exploitant.
  • Couverture de l’ensemble des frais de démolition s’il faut reconstruire un bâtiment de l’exploitation.
  • Indemnisation égale à la valeur neuve des bâtiments.
  • Prise en charge des frais de dossiers et honoraires des professionnels intervenants en cas de sinistre.
  • Couverture des appareils électriques.
  • Assurance en cas de perte d’engrais ou de produits liquides (vin, bière, lait…).
  • Remboursement des contenus de chambres frigorifiques en cas de panne.

De plus, seront assurées les victimes d’accidents causés par vous-même, vos employés, les biens appartenant à l’exploitation, le matériel et les outils de l’exploitation ou encore le bétail et les animaux domestiques. En clair, cela concerne tout ce qui pour appartient ou dont vous avez la responsabilité.

Dommages non pris en charge par l’assurance multirisques agricole

  • Protection sociale et régimes particuliers.
  • Dommages climatiques causés aux récoltes.
  • Non-respect des normes de construction.
  • Assurance pour les véhicules motorisés.
  • Activités industrielles annexes.
  • Dommages aux installations classés pour la protection de l’environnement.

Pour l’ensemble de ces couvertures, il conviendra de souscrire à un contrat d’assurance spécifique.

Précisions concernant l’Assurance agricole

Quels que soient les contrats d’assurance multirisques agricole souscrits, il est important de vérifier :

  • Les dommages couverts, les garanties optionnelles, les dégâts non pris en charge.
  • Les montants et coûts des assurances en fonction du type de protection.
  • Le montant des franchises et de votre prise en charge personnelle en cas de sinistre.

Enfin, sachez que si votre domaine d’exploitation agricole est amené à être modifier, vous devrez impérativement en informer votre assureur ! Les informations en sa possession se doivent d’être à jour afin de ne pas risquer un quelconque refus de prise en charge de sa part.